L’éponge konjac : le secret beauté des japonaises

éponge konjac

Il y a quelques mois j’ai découvert l’éponge konjac et ma peau s’en porte très bien 🙂 pour dire toute la vérité je n’envisage même plus de m’en passer tellement j’adore !!

Secret de beauté des japonaises et de leur grain de peau fin et lisse depuis des décennies, l’éponge konjac nettoie la peau en profondeur et l’exfolie tout en douceur. Au Japon elle est même utilisée pour la toilette des bébés, c’est vous dire si elle est douce !

Un peu de culture pour commencer… qu’est-ce-que le konjac ?

Le konjac est une plante forestière d’Asie du Sud-Est. Bien que présent dans plusieurs pays asiatiques (Vietnam, Corée du Sud, Japon, Indonésie, Chine) ce légume fibreux est consommé et cuisiné principalement au Japon et ce depuis le 18e siècle.

konjac

Le konjac a en premier lieu été utilisé pour ses qualités médicinales, puisqu’il serait efficace contre le diabète ou le cancer. Aujourd’hui, il est utilisé dans l’alimentation sous forme de farine et de nouilles, notamment en diététique pour ses propriétés minceurs ; mais aussi en cosmétique sous forme d’éponge.

L’éponge konjac est fabriquée à partir des fibres de la racine du légume éponyme. Elle est totalement naturelle, écologique et biodégradable.

Mon avis sur l’éponge konjac

J’adore cette éponge aussi bien pour ses caractéristiques écologiques que pour ses propriétés :

  • 100% naturelle
  • vegan
  • eco-friendly
  • biodégradable / compostable
  • exfolie en douceur (pour une exfoliation en profondeur, je vous conseille ce gommage)
  • nettoie en profondeur
  • resserre les pores
  • très agréable à utiliser
  • convient à tous les types de peau même sensibles ou à problèmes
  • prix raisonnable (environ 8 €)

Je trouve que ma peau est plus lisse et plus jolie depuis que je l’utilise.

En plus l’éponge konjac se suffit à elle-même, il n’est pas nécessaire de rajouter de produit ou savon, elle est donc très économique.

Le petit plus c’est la sensation très agréable et douce  qu’elle procure à la peau quand on l’applique.

Le seul bémol que je lui trouve, et qui est à mon sens largement compensé par ses bienfaits, c’est son entretien, puisqu’il faut veiller à bien la rincer, la nettoyer et la faire sécher pour éviter le développement de bactéries.

Certaines marques mettent en avant la disparition des imperfections grâce à l’éponge konjac, pour ma part je n’ai noté aucune différence de ce côté-là, donc je dirai qu’il ne faut pas s’attendre à des miracles si vous avez de l’acné ou des petits boutons, si vous l’utilisez dans cet objectif vous risquez d’être déçue.

 

Comment utiliser l’éponge konjac ?

L’éponge konjac se présente sèche et dure (attention si vous l’achetez humide elle contient peut-être des additifs pas très clean, renseignez-vous auprès du fabriquant). Pour l’utiliser il est donc nécessaire de l’humidifier.

Avant chaque utilisation, imbibez votre éponge konjac d’eau chaude pour la faire gonfler. Une fois l’éponge bien gonflée, essorez-la délicatement.

Si vous le souhaitez, vous pouvez ajouter un peu de savon sur votre éponge ou quelques gouttes d’eau florale. Personnellement je ne mets rien car l’éponge konjac se suffit à elle-même.

Massez votre visage et votre cou doucement par petits mouvements circulaires avec l’éponge. Cela va non seulement nettoyer votre peau en profondeur en la débarrassant des salissures et impuretés mais cela va aussi stimuler votre circulation sanguine et activer le renouvellement cellulaire.

Une fois la peau propre, rincez l’éponge à l’eau chaude, puis essorez-la délicatement.

Faites sécher votre éponge konjac en l’accrochant à l’aide de son petit cordon.

éponge konjac suspendue

Comment conserver son éponge konjac ?

Plus vous prendrez soin de votre éponge plus vous pourrez la conserver longtemps (3 mois environ pour une utilisation quotidienne).

Quelques conseils pour la conserver un maximum de temps :

  • ne pas serrer trop fort lorsque vous l’essorez afin de ne pas endommager les fibres.
  • laisser sécher votre éponge dans un endroit sec ou du moins pas trop humide et aéré (je laisse la mienne dans la salle de bain mais son crochet n’est pas loin du radiateur).
  • une fois par semaine lavez-la à l’eau bien chaude avec du savon pour éviter le développement de germes. Vous pouvez également la plonger 2 min dans de l’eau bouillante.

 

Comment choisir son éponge konjac ?

L’éponge konjac présente l’avantage d’être utilisable pour tout type de peaux même les peaux sensibles des bébés et les peaux à eczéma et psoriasis.

Vérifiez la composition avant d’acheter, notamment si elle n’est pas vendue sèche, il serait dommage d’en prendre une avec des produits non naturels et pas très clean.

eponge konjac couleurs

Il existe plusieurs variétés d’éponge en fonction de votre type de peau, qui sont de différentes couleurs car enrichies avec de l’argile ou du charbon en fonction de l’effet recherché.

blanche : tous types de peaux

rose : peaux fatiguées ou dévitalisées (enrichie en argile rose).

rouge : peaux sèches et sensibles (enrichie en argile rouge).

jaune : peaux matures (enrichie en argile jaune).

verte : peaux normales et mixtes (enrichie en argile verte).

noire : peaux grasses (enrichie en charbon de bambou).

Pour ma part, je possède l’éponge de base, la blanche, celle qui convient à tout le monde.

Et vous, avez-vous déjà testé l’éponge konjac ?  Comment nettoyez-vous votre peau ?

Vous aimerez peut-être

8 commentaires

  1. Salut c’est étrange sur le site d’Eborian, il me semble avoir lu que la verte était pour les peau à tendance acnéïque …

    Moi je ne peux plus me passer de la noire, elle est vraiment efficace pour les peaux grasse et même mes boutons disparaissent rapidement quand je recommence à l’utiliser.
    (Oui je l’oublie des fois :s)

    Et ma binôme des Blogs Angel a confirmé une de mes craintes par rapport à la blanche, qui est soit disant pour tout types de peaux. Elle ne lui convient ni quand elle a la peau vraiment très sèche à cause de son traitement d’acné, ni quand elle a la peau grasse :s.
    Je pense qu’elle est plutôt faite pour celles qui ont une peau normale voire légèrement mixte, mais donc pas tous (oui j’aime bien chipoter sur ce genre de détails, mais bon quand on achète un produit pour tous type de peau ça devrait au moins aller un peu à tous, mais non) …
    Bref je m’égare.

    Merci de ton article ma belle.
    A ++

    1. Coucou sur un petit nuage (j’adore ton nom),

      Merci pour ton commentaire 🙂
      L’argile verte est purifiante donc effectivement elle est également intéressante pour les peaux grasses/acnéiques, mais le charbon de bambou l’est encore davantage c’est pourquoi pour les peaux à tendance acnéique la noire me semble être la plus appropriée.
      Merci pour ton retour d’expérience, pour ma part j’ai la peau normale (avec quelques imperfections de temps à autre dues aux hormones je pense) et je trouve que la blanche me convient bien sauf pour les boutons justement (j’essaierai la verte ou la noire la prochaine fois que je renouvellerai mon éponge).
      Après je dirai que si ton binôme a la peau très sèche à cause de son traitement d’acné il faudrait peut-être qu’elle change ou adapte ce traitement (qui n’est pas sensé rendre la peau sèche mais normale). Je comprends que dans ses conditions elle ait du mal à trouver une routine qui lui convienne, beaucoup de trop de filles sont dans ce cas là malheureusement.

      à bientôt 🙂

    1. Coucou Gin,

      Voilà c’est ça le secret observer sa peau pour savoir de quoi elle a vraiment besoin 🙂 C’est vrai que la peau change en fonction des saisons, surtout l’hiver je trouve que la mienne devient vraiment sèche. Oh là là je sens que je vais finir par toutes les essayer aussi ces petites éponges !

      à bientôt 🙂 bon week-end !

  2. Bonjour Charlotte, je viens de tomber sur ton site et je le trouve génial ! Tout est décrit en toute simplicité, et on a l’essentiel sans s’embêter avec le surplus de détails, bravo ! 🙂

    Petite question, où achetez-vous vos éponges ?

    Sinon, la dernière que j’ai achetée ça fait plusieurs mois que je ne l’ai plus utilisée, comme Sur un petit nuage, j’ai tendance à l’oublier parfois, aussi par flemme… Est-ce que vous pensez qu’elle a gardé toutes ses propriétés ?

    Bonne soirée !

    1. Bonjour Stéphanie,

      Merci beaucoup pour ces compliments ça me touche et me motive à reprendre le blog en main très bientôt après ces quelques mois d’absence (d’où ma réponse tardive, désolée).
      J’achète mes éponges en magasin bio, la marque « Lady green ». J’ai aussi testé celles de Centifolia https://www.centifoliabio.fr/fr/ qui sont de bonne qualité.
      Si ton éponge n’est pas abîmée tu peux tout à fait la réutiliser même si tu l’as laissé de côté plusieurs mois ça n’est pas un souci, les propriétés restent les mêmes. Je te conseille de la mettre à réhydrater dans une casserole puis de la faire bouillir 3 minutes afin d’éliminer les germes.

      Bonne soirée à toi aussi 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *