Pourquoi ne pas faire les soldes et comment renouveler sa garde robe sans se ruiner

soldes rush grand magasin

Mercredi prochain c’est le coup d’envoi des soldes (le 22 juin précisément… jour de la trentième bougie de ma coupine Céline, bon je sais ça vous fait une belle jambe mais j’avais envie de le souligner au passage : joyeux anniversaire ma p’tite Céline !).

Les soldes : merveilleux, c’est l’occasion de faire des affaires ! me direz-vous peut-être… Je n’ai jamais été une serial shoppeuse, loin de là, mais j’aurais pu tenir ces propos dans des temps pas encore si éloignés que cela. Cependant pour mon plus grand bien j’ai appris à sortir du moule… et c’est avec conviction que je dis NON aux soldes !

rentrer dans le moule ressembler à une tarte

 

4 bonnes raisons de ne pas céder au consumérisme

et aux sirènes de la mode

 

1/ Les remises alléchantes et les petits prix poussent à acheter en quantité

Oh je n’ai pas besoin d’un petit haut supplémentaire mais allez il n’est vraiment pas cher « à ce prix là ce serait bête de s’en priver ! » combien de fois ai-je entendu cette phrase dans des magasins… et bien non sachez que ça n’est pas du tout bête de s’en priver ce serait même plutôt un signe de bon sens ! Premièrement vous ne vous en privez pas puisque vous n’en aviez pas réellement besoin et deuxièmement l’acheter c’est gaspiller (vous n’en aviez pas l’utilité donc il encombrera votre penderie inutilement, vous le porterez rarement voire jamais et vous finirez sans doute par vous en débarrassez…). Qui plus est, vous qui étiez venu(e) pour acheter seulement 2 ou 3 pièces, vous vous retrouvez avec les bras chargés de paquets… avez-vous réellement économisé ?

2/ Les soldes favorisent les achats rapides et compulsifs

soldes -50%

Acheter pendant les soldes est le meilleur moyen de faire des erreurs et d’acquérir sur un coup de tête des pièces qui ne vous correspondent pas réellement (vêtements trop petits… achetés en prévision d’un régime, ou trop grands… achetés en pensant le repriser, couleur qui ne vous va pas, etc.) ! A contrario, si vous prenez votre temps pour dénicher la perle rare, celle qui vous va parfaitement et dont vous avez besoin vous verrez que vous prendrez beaucoup plus de plaisir à cet achat et que vous ne le regretterez pas dans le temps. Mieux vaut investir de manière réfléchie que d’acheter tous azimuts.

3/ Les bonnes affaires ne sont souvent pas aussi bonnes que cela paraît

Sans parler des arnaques (fausses remises, prix de références trompeurs et tutti quanti), la perle rare est compliquée à trouver pendant les soldes : il n’y a souvent plus la taille que vous cherchez, le coloris que vous vouliez, la coupe qui va bien à votre morphologie… bref difficile de trouver donc vous risquez d’être déçu(e) et pour compenser et ne pas avoir pris 1 journée de RTT pour rien vous vous rabattez soit sur un article qui ne vous va pas vraiment (et donc qui ne vous apportera pas satisfaction et dont vous finirez par vous débarrasser à plus ou moins long terme) soit sur un article de la nouvelle collection (donc au prix fort). Résultat des courses, au lieu de faire des économies vous faites des dépenses inutiles ! Dites-vous bien que vous n’êtes pas gagnant(e), les vrais gagnants sont les firmes multinationales !

4/ On peut faire de très bonnes affaires toute l’année sur le marché de l’occasion

Tout au long de l’année on peut faire de meilleures affaires que pendant les soldes dans les friperies, bourses aux vêtements, dépôt-vente… Cela permet non seulement d’acheter à moindre coût uniquement quand vous en avez besoin mais aussi de réutiliser des vêtements existants et donc d’éviter d’en produire de nouveaux.

Quel est l’intérêt de ne pas encourager la production de nouveaux vêtements ? Réduire la pollution et le gaspillage des ressources de la planète nécessaire pour produire des vêtements neufs, éviter les kilomètres parcourus (la fabrication d’une chemise neuve par exemple peut avoir fait 3 fois le tour de la planète avant d’arriver chez vous : entre les boutons qui viennent d’Amérique du sud, le coton d’Afrique, le tissage en Inde, la teinture en Thaïlande, la couture en Chine, le conditionnement en Turquie et l’expédition dans nos magasins en Europe…). De plus cela permet d’arrêter d’encourager les conditions de travail souvent pitoyables des personnes (y compris des enfants… c’est quand même moche de fermer les yeux là dessus) qui fabriquent nos vêtements à l’autre bout du monde.

5 conseils pour renouveler sa garde-robe

sans se ruiner

Si vous prévoyez tout de même de faire les soldes (ou avant tout achat), voici 5 conseils pour consommer de manière responsable :

1/ Posez-vous les bonnes questions 

En ai-je vraiment besoin ? est-ce une pièce que je pourrais reporter l’année prochaine ? cela me plait-il vraiment / m’apporte-t-il de la joie ? la qualité est-elle correcte ?  Cela paraît tout bête mais se poser ces questions avant chaque acquisition évite les achats inutiles et impulsifs.

 2/ Appliquez la règle du 1 qui rentre 1 qui sort 

Afin de ne pas encombrer votre dressing, partez du principe que si vous achetez quelque chose, donnez ou vendez autre chose en échange. Cela évite d’accumuler et de se retrouver avec des vêtements qu’on ne porte plus ou des objets qu’on n’utilise pas.

 3/ Favorisez le marché de l’occasion

Avant d’acheter un objet neuf, demandez-vous toujours si vous ne pouvez pas trouver l’équivalent d’occasion. Cela est plus économique et plus écologique.

4/ Participez à des vide-dressing

Organisez un vide-dressing entre ami(e)s/collègues/voisins, est l’occasion de troquer les vêtements que vous ne portez plus contre d’autres à qui vous donnerez une seconde vie, mais aussi de créer du lien social (entre nous c’est beaucoup plus sympa et gratifiant que de faire les magasins !).

vêtement occasion vide dressing
Et voilà un sac de vêtements qui ne me conviennent plus en prévision d’un vide-dressing ! Les pièces qui ne trouveront pas preneur seront données à Emmaüs.

5/ Upcyclez vos vêtements

Si vous aimez coudre ou que vous aimez le challenge vous pouvez aussi redonner une deuxième jeunesse à vos vêtements en les customisant ou en les transformant. Cela n’est pas aussi compliqué que ce qu’on peut penser ! Il existe plein de blogs et vidéos youtube sur le sujet, pour ma part j’aime beaucoup et je vous recommande les excellents upcycling de Laurie du blog un trésor dans mon placard.

Et vous quel(le) acheteur(se) êtes-vous ? Quelles sont vos habitudes d’achat ?

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Vous aimerez peut-être

6 commentaires

  1. Merci beaucoup pour le clin d’œil, je suis très touchée 🙂
    Pour ma part je ne me rappelle même plus quand j’ai fait les soldes. Bon déjà ça fait plus de 2 ans que je n’achète plus de vêtements neufs, les après midi shopping dans les magasins ne sont plus qu’un lointain souvenir. Et puis les soldes je n’ai jamais vraiment aimé ça car à vouloir cherché la bonne affaire à tout prix on finit par acheter n’importe quoi.
    Pour compléter ton super article je souhaiterais ajouter que les vêtements que l’on ne porte plus on peut aussi les donner à La Cravate Solidaire qui les redistribue à des personnes en recherche d’emploi et de stage qui n’ont pas les moyens d’acheter une tenue adaptée pour les entretiens d’embauche. L’association n’est pas encore présente sur l’ensemble du territoire mais ça ne serait tarder 🙂
    Bises

    1. J’ai toujours un grand plaisir à découvrir tes créations alors c’était tout naturel de te faire ce petit clin d’oeil 😉 Merci pour l’info sur la cravate solidaire je trouve que l’idée est vraiment super ! à l’époque ça m’aurait bien aidé pour la recherche de mon premier emploi tiens d’ailleurs… Bon week-end ! Bises

  2. Bonsoir,
    C’est vrai qu’en vieillissant, je me suis assagie. Je ne fais plus d’achat compulsif ou presque.
    J’achète des pièces de belle qualité, plus classique qui durent plus longtemps.
    Je craque plus sur les foulards, les accessoires qui permettent d’agrémenter et se revendent aussi plus facilement quand on veut en changer.
    Je fais les vides grenier pour les sacs à main ( il y a des trésors parfois)et j’achète mes chaussures chez un déstockeur de grandes marques.
    Sinon pour le soldes,je fais des repérages avant,je vérifie les prix, la taille et le temps que cela passe en solde, j’ai eu le temps de réfléchir à mon besoin réel et puis en fait,je ne l’achète pas forcément…
    Bon soirée.

    1. Bonjour Gin,
      Tu as bien raison de miser sur des pièces intemporelles de qualité, c’est une valeur sûre ! Pour les chaussures je suis comme toi (j’ai la chance d’habiter au pays de la chaussure donc il y a le choix en magasin d’usine et en chaussures de qualité et made in France) c’est la seule chose que je n’achèterai jamais d’occasion car je me déplace beaucoup à pied et je trouve inconfortable de marcher avec des chaussures déjà portées par quelqu’un d’autre et donc fait à la forme de ses pieds et pas des miens ! Bonne idée également le repérage, cela permet d’éviter les achats compulsifs 😉 Passe un bon week-end (je n’ose pas dire beau avec ce temps) !

    1. Bonjour,

      Merci beaucoup pour le partage je vais lire ton article et regarder le documentaire dès que j’aurais un peu de temps 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *